arbre-sleepy-hollow-esthetique-alice-aux-pays-des-merveilles-burton

Les films de Tim Burton sont toujours reconnaissables par la recherche esthétique. En passant par le gothique dans Sleepy Hollow, l’expressionnisme chez Vincent ou le kitsch dans Mars attack, le cinéaste recherchera toujours une manière de faire passer les émotions à travers son travail sur la lumière et la couleur.

À l’instar de l’expressionnisme allemand, le travail sur la lumière se caractérise par un contraste fort, une luminosité générale faible et un éclairage cible sur un point. Les images sont au final travaillées comme une peinture avec une luminosité forte sur le centre de l’image et une zone extérieure plus sombre.

Tim Burton travaille généralement la couleur à l’aide de filtres de couleur -jaune, orange pour Big fish, les scènes de souvenirs dans Sweeney Todd; bleu dans le château d’Edward aux mains d’argent, Les noces funèbres…-. Ces filtres de couleur sont majoritairement accompagnés d’une désaturation de l’image. La page ci-contre est une comparaison d’une simulation en trois dimensions avec et sans filtre et désaturation (Fig. 1 et 2).

Burton travaillera sur l’esthétique de Charlie et la chocolaterie comme sur une peinture en suivant les principes de base des couleurs complémentaires (cf. intérieur de l’usine en vert et rouge)

Esthetique-burton-architecte-desaturation-3dinterieur-filtre-couleur-artlantis-archicad

Auteur :

Izzo Jean-Michel (architecte)

Images :

Capture d’écran de film; BURTON Tim (réalisateur), BURTON T. et al. (producteur), (2010), Alice au Pays des merveilles, [Blu-Ray], Etats-Unis : Walt Disney Pictures.

Capture d’écran de film; BURTON Tim (réalisateur), BURTON T. et al. (producteur), (1988), Sleepy Hollow, [Blu-Ray], Etats-Unis : Paramount Pictures, Mandalay Pictures, American Zoetrope, Karol Film Productions et Tim Burton Productions.

 

Ouvrages sur le sujet:

DE BAECQUE, A., « Tim Burton » , Cahiers du cinéma, 2010.

EISENREICH P., « Tim Burton », Editions Scope, Collection Positif, 2008.

FERENCZI A., « Tim Burton », Cahiers du cinéma, Masters of cinéma, 2010.

GALLO L. KEMPF H.C., « L’art de Tim Burton », Los Angeles : Steeles Publishing Inc., 2009.

HE J., MAGLIOZZI R., « Tim Burton« , Museum of Modern Art, 2010.

VERDOUX F., « Tim Burton », Sonatine, 2009.

 

Revues :

DADA, « Tim Burton », Arola, No 171 février 2012.

Eclipses, « Tim Burton : Demons et Merveilles », No 47 2010.